Faire sa lessive maison : Un jeu d’enfant !

Lors de mes essais vers le Zéro Déchet, mon premier changement a été la lessive. Plusieurs raisons à cela : ses effets sur l’environnement, son prix, ainsi… que sa recette tellement simple ! Je vous laisse donc la découvrir …

Petite histoire de la lessive

La lessive industrielle

En plus d’être dans un contenant plastique (sujet d’un prochain article), la lessive industrielle est constituée de multiples ingrédients, tous moins lisibles les uns que les autres !

Prenons l’une des lessives préférées des français : Ariel, du groupe Procter & Gamber, leader en France en 2007 sur le marché des lessives (source) :

  • Pour commencer, je n’ai pas trouvé la liste des ingrédients sur son site dédié… un bien mauvais début !
  • J’ai donc utilisé une liste tirée du site Auchan Drive, concernant de Ariel lessive diluée original lavage x34 :

Que contient la lessive Ariel ? 5-15% Anionic Surfactants, <5% Non-Ionic Surfactants, Phosphonates, Soap, Enzymes, Benzisothiazolinone, Methylisothiazolinone, Perfumes, Alpha-Isomethyl Ionone, Citronellol, Geraniol

  • Vous n’y comprenez rien ? C’est normal ! Moi non plus, avant d’effectuer quelques recherches. Voici donc, à titre informatif, ce que signifient les trois premiers ingrédients :
    • Anionic Surfactants (tensioactif anionique) : C’est un type de tensioactif, permettent d’émulsionner de l’huile à l’eau. Il avoir la fonction de détergent.
    • Non-Ionic Surfactants : C’est l’un des meilleurs détergents.
    • Phosphonates : Il m’a été compliqué d’en trouver une définition claire. Selon Wikipedia (lien), cela serait le synonyme de Acide phosphonique. Cependant, la définition fiable que j’en ai trouvé vient d’un article (lien) très intéressant détaillant les effets fongicides du phosphonate ! Le bio le refuse d’ailleurs… et moi aussi !

Détergent : « composé chimique, généralement issu du pétrole, doté de propriétés tensioactives, ce qui le rend capable d’enlever les salissures. » (source)

Je ne sais pas vous, mais moi ça m’a suffi ! Et puis tous ces mots qui respirent la chimie, ça donne pas envie !

La lessive maison

Passons aux réjouissances ! Il existe plusieurs recettes de lessive. J’en ai essayé certaines, qui au final se sont révélées plus compliquées, plus chères et moins efficaces, que ma lessive… au lierre !

Parce que le lierre, ça lave ?

Le lierre contient un principe actif appelé saponine, qui est un savon naturel. Celui-ci agit comme un détergent naturel.

La recette

Ingrédients :

  • 50 feuilles de lierre grimpant
  • 1L d’eau
  • Quelques gouttes d’HE de romarin ou de tea tree (facultatif)

Déroulé :

  • Afin de libérer la saponine du lierre, il est préférable de couper ou froisser celui-ci, avant de le mettre dans une casserole avec l’eau. Personnellement, je mets le lierre et un peu d’eau dans mon Blender et fais tourner quelques secondes.
  • Après avoir couvert, faire bouillir le mélange 15 min.
  • Laisser macérer une nuit puis filtrer.
  • C’est prêt ! Vous pouvez alors ajouter 1 ou 2 gouttes d’HE de romarin ou de tea tree, pour aider à la conservation.

Avantages :

  • Simple
  • Gratuite
  • Utilisable pour tous tissus

Inconvénient :

  • Un peu de temps de préparation

C’est fini pour aujourd’hui… J’espère que cette recette vous plaira autant qu’à moi, et n’hésitez pas à me parler de vos essais !

Bisous mes pousses !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.