Terre nourricière : End Plastic Pollution

Il y a 48 ans se déroulait la Première Journée internationale de la Terre nourricière.

Celle-ci, patronnée par l’ONU, a par exemple pour objectif d’avoir planté 7,8 milliards d’arbres entre 2016 et 2020, à la date de son 50ème anniversaire.

Une prise de conscience à l’échelle mondiale

Conférence de Stockholm en 1972

La Conférence de Stockholm  a marqué le début de la prise de conscience mondiale de l’interdépendance entre les hommes, les autres espèces vivantes et notre planète.

A la suite de celle-ci a été créé le Programme des Nations Unies pour l’environnement. Ce programme défend les droits de l’environnement, il est la voix qui le représente et le défend. Il oeuvre chaque jour à promouvoir un usage avisé et un développement durable de l’environnement tant au niveau mondial, national que régional.

C’est également à cette occasion qu’a eu lieu la proclamation de la Journée Mondiale de l’environnement, qui se déroule le 5 juin.

Notre Terre aujourd’hui

Il faudra attendre le 30 mars 2005 pour lire le 1er rapport de l’Unesco concernant l’impact de l’homme sur la planète.

Ce jour est maintenant l’événement environnemental populaire le plus important au Monde. Il regroupe une multitude d’actions sur la Terre entière.

Cette année, les projecteurs se sont pointés sur les problèmes liés à la pollution plastique.

« Le plastique, ce fléau »… Pas mal comme titre pour un prochain article, non ? En attendant sa sortie, voici une courte liste des méfaits du plastique au quotidien :

  • Blocage des flux de déchets et des décharges
  • Empoisonnement et nuisance à la vie marine
  • Perturbation des hormones humaines
  • Envahissement des plages, de la mer, de la nature

Et, puisqu’une courte vidéo vaut mieux que de long discours :

Pour la version sous-titrée, la voici sur Facebook.

Dialogue interactif sur l’harmonie avec la nature

Depuis maintenant 8 ans se tient le Dialogue interactif de l’Assemblée générale sur l’harmonie  avec la nature. Il a pour mission de discuter des modes de production et de consommation durables, en harmonie avec la nature (of course !). Mais il invite également les citoyens et les sociétés à reconsidérer leur interaction avec le monde naturel, et à améliorer les bases éthiques de la relation entre l’humanité et la Terre, dans le contexte du développement durable.

Passer à l’acte

#1actionconcrète

 » Si vous n’aviez qu’une seule action concrète à poser pour célébrer le Jour de la Terre, laquelle serait-elle ?
Suivez-nous et passez à un fournisseur d’énergie 100 % renouvelable pour faire une réelle différence ! « 

Voici l’auto-description du mouvement 1 action concrète ! Il propose à chacun.e de passer au fournisseur d’énergie 100% renouvelable ekWateur, pour une énergie respectueuse de l’environnement.

L’association Jour de la Terre nous invite également à pratiquer au quotidien 9 éco-gestes supplémentaires :

  1. Privilégier les transports en commun
  2. Favoriser le covoiturage pour les moyens-longs trajets
  3. Préférer les achats dans les entreprises certifiées B-Corp
  4. Favoriser les achats locaux
  5. Ne plus utiliser de sacs jetables pour faire les courses
  6. Lutter contre le gaspillage alimentaire
  7. Favoriser les achats de seconde main
  8. Planter un arbre
  9. Planter des végétaux mellifères

Je me suis engagée sur le site solidarité climatique ! Et les actions ci-dessus sont effectuées, en cours, ou encore en réflexion !

Initiatives et aides

  • Ça commence par moi : Association créée en 2017, elle vise à redonner le pouvoir à tout-un-chacun de changer le monde à son niveau.
    Leur site internet propose 1 action / jour à mettre en place une année durant.
  • Jour de la Terre : Cette association a pour but d’accompagner les personnes et les organisations à diminuer leur impact sur l’environnement. Elle soutient plusieurs des programmes ci-dessous.
  • Corridors Verts : Ce programme de plantation d’arbres offre aux organisations et entreprises de compenser leurs émissions de CO2 en faveur de projets locaux, en verdissant sa région. Les bénéfices sont multiples : écologiques, économiques et sociaux.
  • Gestion des Matières Résiduelles : Le programme GMR cherche à réduire la proportion de déchets incinérés ou enfouis en faveur de la transformation puis valorisation des produits, ainsi que par des dons alimentaires.
  • Septième Continent :
  • Guide du tri : Une application permettant de toujours savoir qu’est-ce qui se jette et où !
  • A Paris, la première édition du Plan Biodiversité  » Faites le Paris de la biodiversité «  a été lancé du 22 avril au 2 juin afin de sensibiliser et faire découvrir aux Parisiens la richesse de la biodiversité de leur ville.
    A cette occasion, l’association SAUGE ( Société d’Agriculture Urbaine Généreuse et Engagée) invitera des volontaires à participer à la végétalisation de leur ville,  dans toute la France dans le cadre des « 48h de l’agriculture urbaine ».

 

Et vous ? Avez-vous déjà commencé à sauver le monde ? Moi oui, je fais ma part ! #mapartaunaturl #cacommenceparmoi

 

Bisous les pousses !

 

Autres sources : Journée mondialeStootie.comUn.org, Globalong.com, Ecoemballages.fr, L’économiste maghrébin, Journal.impact-european.eu, News.un.org.

 

Vous cherchez des idées pour sauver notre planète ? Continuez votre lecture ici :

Réduire ses déchets simplement

4 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 3
    Justine

    Bravo pour cet article super riche !
    Pour répondre à ta question, je fais ma part, moi aussi. J’essaie de faire de mon mieux tous les jours, pour la beauté de la nature et pour que mes futurs enfants soient en bonne santé. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.